Le Best-of de l’année ciné 2018

Du 16 au 22 janvier 2019, le 7ème art est à l’honneur à l’occasion de la 22ème édition du Festival Télérama. Rendez-vous dans les cinémas participants.

 Archives | Date de dernière mise à jour : 23/01/2019

Chaque année, le Festival cinéma Télérama vous permet de voir ou revoir les 16 meilleurs films de 2018.

Voici les 16 films choisis par l’équipe cinéma de Télérama pour cette nouvelle édition :

  • Phantom Thread, de Paul Thomas Anderson. Un couturier (Daniel Day Lewis, génial) et sa nouvelle muse. L' art les réunit, le quotidien va les opposer… Un chef-d'œuvre de perversion.
  • Burning, de Lee Chang-dong. Un aspirant écrivain retrouve une ex-voisine avec laquelle il a une courte liaison. Elle lui présente un jour son nouvel amant, très riche... Un thriller sentimental, captivant, éminemment subtil.
  • Cold War, de Pawel Pawlikowski. De 1952 à 1964, les amours tumultueuses d'un pianiste et d'une chanteuse, qui ne cessent de se séparer pour mieux se retrouver. Un grand mélo musical.
  • Amanda, de Mikhaël Hers. La vie de David, Parisien désinvolte (Vincent Lacoste), bascule un soir d'été, quand sa soeur, mère célibataire d'une fillette de 7 ans, est tuée dans un attentat. Mikhaël Hers signe un bouleversant film de deuil, d'une éblouissante délicatesse.
  • Plaire, aimer et courir vite, de Christophe Honoré. Dans les années 90, la rencontre entre un écrivain dandy, qui se sait condamné, et un jeune homme plein d’entrain. Une chronique à la fois douce et déchirante.
  • The Rider, de Chloé Zhao. Splendide western mélancolique, qui allie panoramas majestueux et hommage aux derniers Sioux du Dakota du Sud.
  • Une affaire de famille, de Hirokazu Kore-Eda. Une fillette est recueillie par une famille en marge où le père vole à l'étalage et la mère fait les poches de ses clients. La subtilité de Kore-Eda, son art de détricoter les apparences font merveille dans cette chronique émouvante, palme d’or 2018.
  • Leto, de Kirill Serebrennikov. Kirill Serebrennikov dévoile un pan méconnu de l’histoire du rock soviétique à travers le parcours romantique de Viktor Tsoï, idole des jeunes dans la Russie des années 80. Un film baroque, généreux, riche en personnages truculents.
  • En liberté !, de Pierre Salvadori. Une fougueuse policière s’efforce de protéger un bel innocent, jadis piégé par son flic de mari. Un festival de cafouillages aussi poétiques que burlesques.
  • Les Frères Sisters, de Jacques Audiard. Les frères Sisters, tueurs à gages, traquent un chercheur d'or. En chemin, leur lien fraternel est mis à rude épreuve. Un western formidable, picaresque, sans cesse surprenant.
  • La Prière, de Cédric Kahn. Un jeune drogué cherche la guérison – et peut-être le salut – dans une communauté d'ex-toxicomanes, isolée dans les montagnes... Beau film où seule la fraternité semble pouvoir sauver les êtres en perdition.
  • Nos batailles, de Guillaume Senez. Un film qui mêle délicatement l'intime et le social, la chronique familiale et celle du travail. Avec Romain Duris, dans l'un de ses plus beaux rôles.
  • La Mort de Staline, d’Armando Lannucci. Staline meurt et c'est toute la paranoïa de l'URSS qui se déchaîne. Mais, dans cette satire cruelle et absurde, elle prête franchement à rire.
  • Une pluie sans fin, de Dong Yue. Un employé modèle d’une usine enquête sur une série de meurtres.... Un polar d’une ampleur saisissante, campé dans la Chine ouvrière des années 1990.
  • Girl, de Lukas Dhont. Une jeune trans rêve de devenir danseuse étoile, et d'avoir au plus vite le corps de son identité. Un premier film saisissant, Caméra d'or à Cannes.
  • L’Île aux chiens, de Wes Anderson. Ségrégation, maltraitance, corruption : avec cette fable animalière inventive, le cinéaste américain réussit un film politique haletant et foisonnant.

Bon à savoir : Avec le Pass Cinéma, chaque séance est à 3,50€ ! Le Pass est à trouver jusqu’au 16 janvier dans le magazine Télérama ou en téléchargement sur Télérama.fr.

Découvrez ci-dessous les cinémas participants de la Métropole lyonnaise :

  • CNP Bellecour : 12 rue de la Barre, 69002, Lyon
  • La Fourmi : 68 rue Pierre Corneille, 69003, Lyon
  • Comoedia : 13 avenue Berthelot, 69007, Lyon
  • CinéDuchère : 208 avenue Andrei Sakharov, 69009, Lyon
  • Zola : 117 cours Emile Zola, 69100, Villeurbanne
  • Jeanne Mourguet : 15 rue Deshay, 69110, Sainte-Foy-lès-Lyon
  • Les Alizés : 214 avenue Franklin Roosevelt, 69500, Bron
  • Gérard Philipe : 12 avenue Jean Cagne, 69200, Vénissieux
  • Maison du peuple : 4 place Jean Jaurès, 69310, Pierre-Bénite
  • La Mouche : 8 rue des écoles, 69230, Saint-Genis-Laval
  • Le Scénario : Place Charles Ottina, 69800, Saint-Priest
  • Ciné Toboggan : 14 avenue Jean Macé, 69150, Décines

Mélina

A la faveur de l’été, Mélina vient de rejoindre le gang qui s’en réjouit ! Elle nous arrive tout droit de Vendée, dont elle a conservé le bleu océan au fond des yeux… Car la première chose qu’on remarque chez Mélina, c’est son regard azur, à la fois doux et espiègle, qui laisse deviner que derrière la gentillesse et même une certaine discrétion se cache une énergie folle ! 

Lyon City Card
Tout Lyon en une seule carte

Lyon City Card

Ce pass indispensable vous permet de profiter pleinement de votre séjour sur 1, 2, 3 ou 4 jours.

En savoir plus
Visiter Lyon
Réservez toutes vos

Visiterlyon.com

Découvrez la ville autrement : croisières, excursions, tours gastronomiques, etc.

En savoir plus

Attention, notre site est optimisé pour les navigateurs récents.
Pour un affichage optimal des différents contenus, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.