À vos pop-corn !

Du 15 au 21 janvier 2020, rendez-vous dans les cinémas participants pour (re)découvrir les films qui ont marqué l’année ciné 2019.

 Archives | Date de dernière mise à jour : 22/01/2020

Tous les ans, en janvier, le Festival cinéma Télérama vous invite à voir ou revoir les meilleurs films de l’année sélectionnés par la rédaction de Télérama. À cette occasion, bénéficiez du tarif de 3,50€ par personne et par séance grâce au Pass Cinéma.

Voici les 16 films sélectionnés pour cette 23ème édition :

  • Parasite, de Bong Joon-Ho. Une famille de déclassés profiteurs s'incruste dans une villa de nantis. Entre satire et thriller socio-politique, le film fait rire, effraie, surprend. Dans la conduite du récit comme dans sa portée allégorique, il est d'une virtuosité rare.
  • Portrait de la jeune fille en feu, de Céline Sciamma. Au XVIIIème siècle, une jeune peintre et son modèle, future épouse, apprennent à se connaître et s'éprennent l'une de l'autre. Une belle histoire d'amour romantique et vécu, où le jeu de regards palpitant sert une exploration de l'acte créatif.
  • Douleur et gloire, de Pedro Almodovar. Une série de retrouvailles après plusieurs décennies, certaines en chair et en os, d’autres par le souvenir, dans la vie d’un réalisateur en souffrance. Premières amours, les suivantes, la mère, la mort, des acteurs avec qui il a travaillé, les années 60, les années 80 et le présent. L’impossibilité de séparer création et vie privée. Et le vide, l’insondable vide face à l’incapacité de continuer à tourner.
  • Le Traître, de Marco Bellocchio. Début des années 1980, la guerre entre les parrains de la mafia sicilienne est à son comble. Tommaso Buscetta, membre de Cosa Nostra, fuit son pays pour se cacher au Brésil. Pendant ce temps, en Italie, les règlements de comptes s'enchaînent. Les proches de Buscetta sont assassinés.
  • Les Misérables, de Ladj Ly. Stéphane, tout juste arrivé de Cherbourg, intègre la Brigade Anti-Criminalité de Montfermeil, dans le 93. Il va faire la rencontre de ses nouveaux coéquipiers, Chris et Gwada, deux "Bacqueux" d’expérience. Il découvre rapidement les tensions entre les différents groupes du quartier. Alors qu’ils se trouvent débordés lors d’une interpellation, un drone filme leurs moindres faits et gestes...
  • Once Upon a Time… in Hollywood, de Quentin Tarantino. En 1969, la star de télévision Rick Dalton et le cascadeur Cliff Booth, sa doublure de longue date, poursuivent leurs carrières au sein d’une industrie qu’ils ne reconnaissent plus.
  • Alice et le Maire, de Nicolas Pariser. Une jeune normalienne est chargée de raviver l’engagement d’un maire usé. Scrutée par un élève de Rohmer, la politique acquiert un charme inattendu.
  • Martin Eden, de Pietro Marcello. Un marin tombe amoureux d'une jeune femme de la bourgeoisie qui l'initie à la culture. Il devient écrivain. Une adaptation libre et originale du roman de Jack London, émaillé d'images d'archives couvrant tout le XXe siècle.
  • Pour Sama, de Waad Al-Khateab et Edward Watts. Pendant cinq ans, Waad al-Kateab a filmé Alep, sa ville assiégée, depuis les premiers soulèvements étudiants jusqu'à son évacuation forcée. Apre, dur, plein d'humanité par ailleurs, un film exceptionnel écrit à l'adresse de sa fille Sama et de son mari médecin.
  • J’ai perdu mon corps, de Jérémy Clapin. À Paris, Naoufel tombe amoureux de Gabrielle. Un peu plus loin dans la ville, une main coupée s’échappe d’un labo, bien décidée à retrouver son corps. S’engage alors une cavale vertigineuse à travers la ville, semée d’embûches et des souvenirs de sa vie jusqu’au terrible accident. Naoufel, la main, Gabrielle, tous trois retrouveront, d’une façon poétique et inattendue, le fil de leur histoire...
  • Le Lac aux oies sauvages, de Diao Yi Nan. Un chef de gang en quête de rédemption et une prostituée prête à tout pour recouvrer sa liberté se retrouvent au cœur d’une chasse à l’homme. Ensemble, ils décident de jouer une dernière fois avec leur destin.
  • Une grande fille, de Kantemir Balagov. En 1945, à Leningrad, Iya et Masha, deux femmes traumatisées par la guerre lient un pacte tragique. Le jeune réalisateur russe de Tesnota confirme la puissance de son art. Prix de la mise en scène à Un certain regard lors du dernier Festival de Cannes.
  • An Elephant Sitting Still, de Hu Bo. Le destin croisé de deux adolescents, d'un vieil homme et d'un jeune chef de gang. Un premier long métrage implacable sur la Chine contemporaine rongée par le chacun pour soi et le manque de perspective. Son jeune auteur a mis fin à ses jours entre-temps.
  • Sibel, de Guillaume Giovanetti et Cagla Zencirci. Conte forestier et drame politique sur une fille rebelle dans son village turc, ce film est d'une beauté vibrante et captivante. Dans le rôle-titre, la splendide Damla Sönmez, qui a mis six mois à apprendre la langue sifflée, est renversante !
  • El reino, de Rodrigo Sorogoyen. En Espagne, un homme politique accusé de corruption cherche par tous les moyens à sauver sa peau, quitte à faire exploser tout le système. Ce thriller captivant de bout en bout applique les codes du genre à un contexte socio-politique très réaliste.
  • La Fameuse Invasion des ours en Sicile, de Lorenzo Mattotti. Adaptée d'un roman pour enfants de Buzzati, cette splendide fable écologique d'animation montre des ours ravir le pouvoir aux hommes, et confronte la candeur animale à la corruption politique. Entre Fantasia de Disney et la commedia dell'arte.

Comment obtenir votre Pass Cinéma ? Retrouvez le Pass dans vos magazines Télérama des 08 et 15 janvier 2020 (en vente chez votre marchand de journaux.) ou sur l’application ‘Télérama’.

Les cinémas participants de la Métropole lyonnaise :

  • CNP Bellecour : 12 rue de la Barre, 69002, Lyon
  • La Fourmi : 68 rue Pierre Corneille, 69003, Lyon
  • Comoedia : 13 avenue Berthelot, 69007, Lyon
  • Cinéduchére : 208 avenue Andrei Sakharov, 69009, Lyon
  • Zola : 117 cours Emile Zola, 69100, Villeurbanne
  • Jeanne Mourguet : 15 rue Deshay, 69110, Sainte-Foy-les-Lyon
  • Les Alizés : 214 avenue Franklin Roosevelt, 69500, Bron
  • Gérard Philipe : 12 avenue Jean Cagne, 69200, Vénissieux
  • Maison du peuple : 4 place Jean Jaurès, 69310, Pierre-Bénite
  • La Mouche : 8 rue des écoles BP80, 69565, Saint-Genis-Laval
  • Le Scénario : Place Charles Ottina, 69800, Saint-Priest
  • Ciné Toboggan : 14 avenue Jean Macé, 69150, Décines
  • Ciné Rillieux : 83 avenue de l’Europe, 69140, Rillieux-La-Pape

Mélina

A la faveur de l’été, Mélina vient de rejoindre le gang qui s’en réjouit ! Elle nous arrive tout droit de Vendée, dont elle a conservé le bleu océan au fond des yeux… Car la première chose qu’on remarque chez Mélina, c’est son regard azur, à la fois doux et espiègle, qui laisse deviner que derrière la gentillesse et même une certaine discrétion se cache une énergie folle ! 

Lyon City Card
Tout Lyon en une seule carte

Lyon City Card

Ce pass indispensable vous permet de profiter pleinement de votre séjour sur 1, 2, 3 ou 4 jours.

En savoir plus
Visiter Lyon
Réservez toutes vos

Visiterlyon.com

Découvrez la ville autrement : croisières, excursions, tours gastronomiques, etc.

En savoir plus

Attention, notre site est optimisé pour les navigateurs récents.
Pour un affichage optimal des différents contenus, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.