Méfiant et parodique avec le «spectaculaire» mais également loin d'un théâtre documentaire, nous nous proposons d'inventer un rapport au réel et à la catastrophe par le jeu. Mais lequel ? Quel type de jeu pour jouer avec la catastrophe ?

Date de dernière mise à jour : 25/07/2020
Du mercredi 28 au jeudi 29 avril 2021 à 20h.
NTH8 / Nouveau théâtre du 8e 22 rue du Commandant Pégout - 69008 Lyon 8ème

"La Centrale en Chaleur" est au départ un roman japonais de Genichiro Takahashi. Il peut être résumé ainsi : «Une boîte de production de films pornographiques décide de tourner un film pornographico-philanthropique pour venir en aide aux victimes de la catastrophe nucléaire de Fukushima.» Il s'agit d'un roman burlesque et politique, qui n'est pas du tout pornographique. Sept séquences de «making-of» structurent le roman, à différentes étapes du projet humanitaire d'aide aux victimes. Plus qu'une visée critique qui se déploierait sous forme de farce et dont le thème pourrait être «comment le spectacle humanitaire masque l'irresponsabilité politique», Genichiro Takahashi tente de prendre la mesure de l'absurdité de notre monde nucléarisé : un monde peuplé par une espèce suffisamment cinglée pour avoir construit l'outil de sa propre destruction.
Méfiant et parodique avec le «spectaculaire» mais également loin d'un théâtre documentaire, nous nous proposons d'inventer un rapport au réel et à la catastrophe par le jeu. Mais lequel ? Quel type de jeu pour jouer avec la catastrophe ? Une des figures utilisée par Takahashi en tant qu'auteur est l'idiot. Nous nous emploieront à travailler scrupuleusement dans cette direction.
G.B

Librement inspiré du roman de Genichiro Takahashi

D’après La Centrale en Chaleur de Genichiro Takahashiv. Traduction : Sylvain Cardonnel. Texte : Romain Nicolas. Mise en scène : Guillaume Bailliart. Assistant à la mise en scène : Théodore Oliver. Avec Georges Campagnac, Pierre-Jean Etienne, Elsa Foucaud, François Herpeux, Marie Nachury et dans le chœur : Sachernka Anacassis, Marius Carreau, Héloïse Gaubert, Galla Naccache-Gauthier, Gaïa Oliarj-Ines, Tristan Oudar, Théo Perrache, Arthur Quelven, François Rey, Mona Scheuer-Rothan, comédien.ne.s compagnon.ne.s du Compagnonnage - théâtre. Musique et son : Marie Nachury. Régies : Martin Barré.


Production : Groupe Fantômas. Coproduction : Théâtre de Villefranche, Le Vivat d’Armentières - scène conventionnée d’intérêt national art et création, Théâtre Jules Julien de Toulouse. En partenariat avec le Compagnonnage - théâtre et le NTH8, le Conservatoire de Toulouse, La Paillette de Rennes. Avec le soutien du Ministère de la Culture/DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, de la Ville de Lyon, de La Chartreuse de Villeneuve lez Avignon - Centre national des écritures du spectacle, de la salle Guy Ropartz - Ville de Rennes et de la SPEDIDAM.

Diaporama

Informations utiles

Ouvertures
  • Du mercredi 28 au jeudi 29 avril 2021 à 20h.
Tarifs
  • Participation libre. Tarif au choix: 0, 5, 10, 20, 50 ou 100 euros.
Réseaux sociaux
  Facebook

NTH8 / Nouveau théâtre du 8e

22 rue du Commandant Pégout - 69008 Lyon 8ème

Lyon City Card
Tout Lyon en une seule carte

Lyon City Card

Ce pass indispensable vous permet de profiter pleinement de votre séjour sur 1, 2, 3 ou 4 jours.

En savoir plus
Visiter Lyon
Réservez toutes vos

Visiterlyon.com

Découvrez la ville autrement : croisières, excursions, tours gastronomiques, etc.

En savoir plus

Attention, notre site est optimisé pour les navigateurs récents.
Pour un affichage optimal des différents contenus, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.