À l’origine de ce spectacle, il y a L’Espèce humaine de Robert Antelme : poème, témoignage dont chaque page est la vie même, arrachée et comme sauvée de l’Enfer.

Date de dernière mise à jour : 21/06/2022
Du 13/01 au 28/01/2023 Ouverture le mardi, mercredi, vendredi et samedi à 20h30. Le jeudi à 20h. Le dimanche à 16h. Fermé le lundi.
Théâtre National Populaire (TNP) Adresse postale : 8 place Lazare Goujon Spectacles au Petit Théâtre du TNP : rue Louis Becker - 69100 Villeurbanne
L'Espèce humaine

À l’origine de ce spectacle, il y a L’Espèce humaine de Robert Antelme : poème, témoignage dont chaque page est la vie même, arrachée et comme sauvée de l’Enfer. Au départ, il y a le besoin de chanter l’épopée d’un revenant, le besoin de replonger dans le chaudron du XXe siècle pour éclairer le présent. Moins pour dire l’enfermement concentrationnaire que pour raconter le retour de cet Orphée mourant. Robert est porteur d’une parole : une nouvelle, un évangile moderne, laïc et humaniste. Pour Mathieu Coblentz, il s’agit de donnerà entendre la puissance de cette affirmation : toute tentative de hiérarchisation des êtres humains est une erreur. L’humain reste toujours humain.

Grâce aux récits de l’ami de Robert, Dionys Mascolo, et de celle qui était alors son épouse, Marguerite Duras, le spectacle reconstitue les événements infimes et gigantesques qui ont conduit à son retour, à sa « résurrection » jusqu’à l’écriture de L’Espèce humaine. Le fil narratif du sauvetage redonne à la fuite de Dachau son caractère épique. Robert, à l’arrière de la voiture, se met à parler ; ses mots se déversent, flot intarissable. En contrepoint, Dionys rend compte de la force de l’amitié tandis que l’attente douloureuse et suspendue de Marguerite étire la tension dramatique. Trois langues et trois pensées portées par trois interprètes de talent, qui font résonner, dans une traversée éminemment sensible, la puissance de la fraternité et de l’amour. À ces trois voix se mêle une quatrième, celle du Requiem de Mozart. Revisitée par deux musiciens chanteurs, elle entraîne le récit dans le rituel d’une cérémonie funèbre et lumineuse.

Mathieu Coblentz, qui présentait la saison passée son adaptation de Fahrenheit 451, poursuit ainsi son exploration du corpus littéraire du milieu du XXe siècle. Après la dystopie de Ray Bradbury, il s’attaque ici à une matière plus brute, en prise directe avec l’une des pages les plus sombres de l’Histoire. Il n’en perd pas moins le cap de sa compagnie, le Théâtre Amer, celui d’un théâtre fédérateur qui, mettant en scène les maux du monde, ravive l’espérance.

Informations utiles

Ouvertures
  • Du 13/01 au 28/01/2023
    Ouverture le mardi, mercredi, vendredi et samedi à 20h30. Le jeudi à 20h. Le dimanche à 16h.
    Fermé le lundi.
Tarifs
  • De 7€ à 25€, détail des tarifs sur le site internet du TNP. Tout au long de la saison, tarifs préférentiels sur présentation de la Lyon City Card.

Réservation

Théâtre National Populaire (TNP)

Adresse postale : 8 place Lazare Goujon Spectacles au Petit Théâtre du TNP : rue Louis Becker - 69100 Villeurbanne

Lyon City Card
Tout Lyon en une seule carte

Lyon City Card

Ce pass indispensable vous permet de profiter pleinement de votre séjour sur 1, 2, 3 ou 4 jours.

En savoir plus
Visiter Lyon
Réservez toutes vos

Visiterlyon.com

Découvrez la ville autrement : croisières, excursions, tours gastronomiques, etc.

En savoir plus

Attention, notre site est optimisé pour les navigateurs récents.
Pour un affichage optimal des différents contenus, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.