C'est Lyon qui régale !

La tendance food du moment

Que celles et ceux qui trouvent – peut-être à tort – que la gastronomie lyonnaise est un peu ampoulée et trop à cheval sur ses principes se rassurent : la nouvelle génération casse les barrières à coup d'expérimentations gaillardes. La dernière en date ? Le foodcourt ou faire du neuf avec de l'ancien. Focus.

Date de dernière mise à jour : 13/11/2018

Le principe du foodcourt est né dans les travées des centres commerciaux américains et asiatiques au milieu des années 70. L'objectif était infaillible : nourrir un maximum de gens, et ceci en un minimum de temps. Le client arrive à n'importe quelle heure de la journée pour grignoter, passe commande à un des nombreux comptoirs et mange debout, assis, en tailleur dans l'herbe, devant un spectacle... Vite fait, souvent bien fait. Parmi les plus connus, on pense notamment au Dinerama de nos amis londoniens, le superbe Time Out Market de Lisbonne, l'italien Eataly – qui s'est ensuite exporté un peu partout dans le monde – ou encore le tout frais parisien La Felicita.

La sainte gastronomie française (et plus précisément la lyonnaise) a mis un temps fou à adopter cette tendance.

A tort ou à raison. En tout cas, depuis la rentrée des classes 2018, le foodcourt semble se tailler une sacrée part du Lyon et arrive en masse. Le pionnier de cette « nouvelle » façon de manger est La Commune. Situé dans le bouillonnant 7e arrondissement, l'imposant et chouettement architecturé édifice accueille plus d'une dizaine d'estancots tous aussi fréquentables les uns que les autres. On peut y déguster du burger en circuit court, de la streetfood italienne, des tajines, des trouvailles en provenance du Japon, de la gastronomie arabo-andalouse... Les papilles voyagent. Une fois son plateau garni, on part à la recherche d'une « gâche » (nous restons à Lyon malgré tout). Un très chic lieu de vie tout en décontraction doté d'une programmation culturelle bondissante. Parce qu'il n'y a pas que la becquetance dans la vie, quand bien même elle est le pivot de notre bonheur.

La Commune

Les foodcourts à venir

Dans les mois qui viennent, les foodcourts vont continuer à fleurir dans le sillage de La Commune.

Avril 2019, l'équipe d'Arty Farty – organisateur du festival Nuits Sonores – va ouvrir le sien. Nom de code : Heat. Cette imposante zone de restauration (600 m²) sera située en plein cœur du projet H7 (l'incubateur de start-up) dans l'ancienne Halle Girard (quartier Confluence, Lyon 2e).

Au printemps 2019, les chefs Tabata et Ludovic Mey transforment la Tour Rose en foodcourt et le duo compilera en ces magnifiques lieux les meilleurs parmi les meilleurs de la nouvelle génération des fourneaux lyonnais. Nom de code : Food Traboule. Le projet fait tellement saliver.

Bien plus tard – courant 2020 – c'est le Centre Commercial de la Part-Dieu qui inaugurera sa Dining Experience. Il sera situé en lieu et place du parking. Le projet de rénovation est en cours et promettra un toit-terrasse complètement dingue.

Comme vous avez pu le constater, le Lyonnais n'en aura pas fini d'entendre parler foodcourt.

Antoine

Lui, c’est Antoine. Notre rédactrice à moustache. S’il a réussi à s’intégrer dans cette équipe, jusque-là composée uniquement de filles, c’est parce qu’il a su montrer le meilleur de lui-même. A savoir sa part de féminité…

Lyon City Card
Tout Lyon en une seule carte

Lyon City Card

Ce pass indispensable vous permet de profiter pleinement de votre séjour sur 1, 2, 3 ou 4 jours.

En savoir plus
Visiter Lyon
Réservez toutes vos

Visiterlyon.com

Découvrez la ville autrement : croisières, excursions, tours gastronomiques, etc.

En savoir plus

Attention, notre site est optimisé pour les navigateurs récents.
Pour un affichage optimal des différents contenus, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.