Mémorial National de la Prison de Montluc

Au cœur de la Résistance

Prison de Jean Moulin, de Marc Bloch, des Enfants d’Izieu, et de plus de 8 000 juifs, résistants et otages, Montluc, prison allemande au cœur de la Capitale de la Résistance, n’était souvent qu’une étape avant la déportation ou les exécutions.

Date de dernière mise à jour : 30/06/2018
Ouvert du mer. au sam. de 14h à 17h30. Visite guidée à 15h30. En juil. et août : du mar. au sam. de 9h à 12h et de 14h à 17h30. Visites guidées à 10h30 et 15h30. Fermé les jours fériés et entre Noël et jour de l'An.
Mémorial National de la Prison de Montluc Mémorial National de la prison de Montluc 4 rue Jeanne Hachette - 69003 Lyon 3ème

Construite en 1921 et très peu utilisée à l'origine, la prison de Montluc est notamment utilisée pendant la seconde Guerre mondiale tout d'abord comme prison militaire du régime de Vichy de 1940 à 1943.

Elle est ensuite réquisitionnée par l’occupant nazi à partir de janvier 1943 et ce jusqu’au 24 août 1944. Montluc est alors à Lyon et pour toute la région, la principale porte d'entrée vers la déportation et les exécutions.

Lieu d’internement de près de 10 000 hommes, femmes et enfants durant l’occupation allemande, et notamment des enfants d’Izieu, de Jean Moulin et de Marc Bloch, la prison de Montluc est un lieu emblématique des politiques de répression allemandes et françaises dans la région de Lyon.

Cédée à la justice civile à partir de 1947, Montluc accueille des détenus de droits communs jusqu’à sa fermeture en 2009 en tant que maison d’arrêt pour femmes. Elle reste également la prison utilisée par le tribunal militaire de Lyon jusqu'en 1982 et notamment pendant la Guerre d'Algérie où y sont détenus les indépendantistes algériens condamnés à mort.

Un an après sa fermeture, la prison de Montluc ouvre ses portes au public en 2010 en tant que Haut lieu de la Mémoire Nationale du Ministère de la Défense. Lieu de mémoire, Montluc est également devenu un lieu d’enseignement, notamment à destination des scolaires et ainsi un vecteur de transmission des valeurs citoyennes.

L'avis de la rédaction: 

Désignée « capitale de la Résistance française » par le général de Gaulle, la ville de Lyon garde la mémoire de cette période à travers différents lieux d’histoire. Parmi eux, le Mémorial de la prison de Montluc qui retrace l’histoire de la détention de plus de 10 000 personnes durant l’occupation allemande. Un site bouleversant donc mais aussi instructif qui met en lumière le quotidien des prisonniers, leur évasion spectaculaire ou leur fin tragique. Vous appréhendez de vous y rendre en famille ? Pas de panique, un livret pédagogique est spécialement conçu pour les plus jeunes, pour leur faire découvrir de grandes figures de la Résistance et les sensibiliser à cette période trouble de l’Histoire.

Diaporama

Eléonore

Eléonore, c’est la romantique de l’équipe ! La rumeur dit qu’elle connaît ses classiques mieux que quiconque, et si vous voulez engager la conversation avec elle, vous n’avez qu’à lancer le nom de Jane Austen, vous ne devriez pas être déçu !

Informations utiles

Ouvertures
  • Ouvert du mer. au sam. de 14h à 17h30. Visite guidée à 15h30. En juil. et août : du mar. au sam. de 9h à 12h et de 14h à 17h30. Visites guidées à 10h30 et 15h30. Fermé les jours fériés et entre Noël et jour de l'An.
Tarifs
  • Gratuit.
Accessibilité
  • Accessible en fauteuil roulant en autonomie

Réservation

Mémorial National de la Prison de Montluc

Mémorial National de la prison de Montluc 4 rue Jeanne Hachette - 69003 Lyon 3ème

Lyon City Card
Tout Lyon en une seule carte

Lyon City Card

Ce pass indispensable vous permet de profiter pleinement de votre séjour sur 1, 2, 3 ou 4 jours.

En savoir plus
Visiter Lyon
Réservez toutes vos

Visiterlyon.com

Découvrez la ville autrement : croisières, excursions, tours gastronomiques, etc.

En savoir plus