C'est Lyon qui régale : Marc Bonneton

Le portrait lyonnais d'un mixologue en chef

Chaque semaine, un des éminents membres de notre comité d'experts C'est Lyon qui régale répond à notre questionnaire Lyonnais - un portrait chinois, mais avec des grattons dedans.

Vous avez très certainement croisé Marc Bonneton de l'autre côté d'un comptoir stylé. Et pour cause, il compte parmi les barmen de Lyon, et du globe ! Dans son fief de l'Antiquaire et prochainement aux manettes de L'Officine au Grand Hôtel-Dieu.

Date de dernière mise à jour : 02/11/2018

Si j'étais un plat lyonnais, je serais : les oeufs en meurette, ok c’est peut-être plus Beaujolais mais on en mange dans de nombreux bouchons !

La quenelle, sauce tomate ou sauce nantua ? Tomate par élimination… je suis malheureusement allergique aux fruits de mer : crevettes, écrevisses...

Mon chef lyonnais favori (Paul Bocuse ne compte pas !) est : Thomas Ponson du bouchon Thomas, comme moi originaire d’Ardèche et copain de longue date maintenant ! C'est un chef de formation classique avec des établissements variés « conceptualisés » et un niveau de qualité constant. Toujours un plaisir de lui rendre visite et de se régaler.

Mon héros du fourneau est sans nul doute : ma grand-mère, paix à son âme. Le cordon bleu de mon enfance. Ses petits plats et son amour de la cuisine familiale sont une véritable madeleine de Proust.

Mon plus beau souvenir culinaire est : l’oeuf manioc à la truffe de Marcel Ravin, à la table de Marcel au Montecarlo Bay. Son plat signature, et bientôt à la carte du Grand Réfectoire.

L'ingrédient à blacklister d'une cuisine lyonnaise, c'est : les crevettes bon sang, puisque je vous dis que je suis allergique (rires)

L'ingrédient que l'on ne trouve pas assez dans une cuisine lyonnaise, c'est : le piment d’espelette, ingrédient légèrement épicé qui donne un parfum et du relief à un plat. 

Le pire plat du monde, c'est : le burger à l’ananas. J’aime les burger. En tant que fondateur associé du Butcher, j’en ai mangé beaucoup, nombreux et variés, à toutes les sauces… mais je ne comprendrai jamais ce mix sucré salé acidulé.

Je me relève la nuit pour manger : de la crème de marron d’Ardèche ! En réalité, je ne me lève jamais la nuit pour manger…mes journées et soirées sont bien trop chargées pour que je me réveille la nuit !

Mon plaisir coupable, c'est : la côte de boeuf, entre copains, nature, persillée et avec un peu de sauce béarnaise. Simple, efficace, toujours accompagnée de bon vin rouge.

En ce moment, dans mon frigo, il y a : des oeufs, ma passion. Pour le petit-déjeuner, le brunch, déjeuner, diner…

En cuisine, mon meilleur allié, c’est : ma femme, son thermomix et ses bonnes idées. Sinon il y a Nelio aussi, le livreur qualité qui a tout compris !

Le plus beau compliment que j’ai reçu au sujet de ma cuisine : « c’est efficace », vous l’aurez compris, je suis plus bon mangeur que cordon bleu !

Le plus étrange compliment que j’ai reçu au sujet de ma cuisine : « c’est efficace... »

La cuisine nourrit le corps, l'âme, les deux (ou autre) : les deux avant d’aller boire des cocktails ! La cuisine nourrit et surtout inspire. Elle passe le relais à l’après-soirée ou enchaîne l’apéritif. Dis moi ce que tu vas / a mangé(r), je te dirai quoi boire.

Merci à Marc de s'être prêté au jeu de notre questionnaire lyonnais, et à bientôt de l'autre côté du comptoir !

Antoine

Lui, c’est Antoine. Notre rédactrice à moustache. S’il a réussi à s’intégrer dans cette équipe, jusque-là composée uniquement de filles, c’est parce qu’il a su montrer le meilleur de lui-même. A savoir sa part de féminité…

Lyon City Card
Tout Lyon en une seule carte

Lyon City Card

Ce pass indispensable vous permet de profiter pleinement de votre séjour sur 1, 2, 3 ou 4 jours.

En savoir plus
Visiter Lyon
Réservez toutes vos

Visiterlyon.com

Découvrez la ville autrement : croisières, excursions, tours gastronomiques, etc.

En savoir plus