Les mères lyonnaises

Entre tradition et modernité

A Lyon, la gastronomie était avant tout une affaire de femmes...

Date de dernière mise à jour : 16/04/2018

Un peu d’histoire…

La réputation gourmande de Lyon remonte à l’Antiquité, sous laquelle Lugdunum avait le monopole du commerce du vin et déjà un chef réputé, Septimanus !

La gastronomie lyonnaise doit beaucoup aux femmes, les Mères lyonnaises. D’abord cuisinières au service de grandes familles bourgeoises, elles s’installent à leur compte au début du 20e siècle. Elles offrent ainsi à tous l’occasion de découvrir une cuisine simple mais subtile, comme la poularde en vessie ou les cardons à la moelle… La Mère Brazier accueille les gourmets dès 1921. Des amateurs, comme le Général de Gaulle ou le maire Edouard Herriot, font connaître sa cuisine. Paul Bocuse, chef lyonnais mondialement reconnu, a débuté devant ses fourneaux.

Quelques autres mères célèbres : La mère Guy, la Mère Blanc, La mère Fillioux, la mère Poupon, la mère Léa ou la grande Marcelle.

 

“A Lyon on a toujours considéré la table comme un élément primordial de la vie, depuis l'époque romaine ! Au début du 20ème siècle, les Mères lyonnaises ont apporté un vrai savoir-faire : une cuisine ménagère de belle qualité. Parmi ces cuisinières, on peut citer la Mère Brazier, entrée dans la légende en devenant la première femme à recevoir deux fois trois étoiles au guide Michelin en 1933. La tradition gastronomique s'est maintenue, notamment grâce à Paul Bocuse et aux disciples qu'il a formés. Paul Bocuse représente aussi un tournant dans la gastronomie française car il a apporté un vrai statut aux cuisiniers, et même une grande fierté.” (Jean-François Mesplède, journaliste gastronomique).

Lyon City Card
Tout Lyon en une seule carte

Lyon City Card

Ce pass indispensable vous permet de profiter pleinement de votre séjour sur 1, 2, 3 ou 4 jours.

En savoir plus
Visiter Lyon
Réservez toutes vos

Visiterlyon.com

Découvrez la ville autrement : croisières, excursions, tours gastronomiques, etc.

En savoir plus