Riche de plus de 2000 ans d’histoire, la ville de Lyon s’est façonnée au gré des époques, laissant au visiteur d’aujourd’hui des quartiers à l’ambiance unique, témoins de l’évolution de Lyon.

Depuis sa fondation par les Romains en 43 avant J.-C. sur la colline de Fourvière, la ville s’est étendue d’ouest en est, tirant parti de ses deux collines et de ses deux cours d’eau.
Inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1998, les 4 quartiers historiques de Lyon couvrent 500ha et vous feront voyager dans le temps. Suivez le guide, de l’Antiquité à aujourd’hui ! 

Fourvière 

Colline de Fourvière, théâtre romain et basilique

La plus ancienne colline de Lyon conserve les vestiges de Lugdunum, capitale des Gaules sous l’Empire Romain. Deux théâtres antiques rappellent les premiers temps de Lyon : le grand théâtre, bâti au 1er siècle avant J.-C., agrandi au 1er siècle après J.-C., était dédié au théâtre et accueillait jusqu’à 10 000 spectateurs. Le petit théâtre, appelé Odéon a été édifié au 1er siècle après J.-C. et accueillait lectures publiques ou récitals. Adjacent, le Musée Lugdunum expose les découvertes archéologiques lyonnaises. Car à Lyon, dès qu’on creuse le sol, on trouve des vestiges ! 
La basilique de Fourvière, symbole lyonnais érigé entre 1872 et 1896 par Pierre Bossan, se dresse fièrement au sommet de la colline. En entrant, découvrez la richesse de sa décoration intérieure et l’influence byzantine des ors de ses mosaïques. 
Depuis l’esplanade de Fourvière, admirez le panorama sur Lyon et descendez à travers les jardins du Rosaire, véritable oasis de verdure.

Les sites à voir absolument sur la colline de Fourvière :

•    Basilique Notre-Dame de Fourvière
•    LUGDUNUM Théâtres antiques et Musée 
•    Jardins du Rosaire au flanc de la colline sous la basilique de Fourvière

Le Vieux-Lyon

La Place de la Trinité dans le Vieux-Lyon

Entre lacolline de Fourvière et la Saône, le Vieux-Lyon a conservé tout le charme de ses ruelles Renaissance.
Revenez à l’époque où Lyon était ville de foire où les marchands d’Europe entière venaient commercer. Ses bâtiments des 15ème et 16ème siècles ont abrité de riches familles de banquiers et marchands italiens mais aussi allemands ou flamands. 
Secret et mystérieux, le Vieux-Lyon se découvre derrière les portes, où traboules (passages cachés reliant deux rues en passant par l’intérieur d’un immeuble) et cours intérieures révèlent toute la richesse de leurs anciens propriétaires.
Et si les façades des immeubles paraissent simples, c’est pour mieux dévoiler leurs décorations au visiteur qui osera pousser les portes !
Autour de la cathédrale St-Jean, gothique, la rue Saint-Jean abrite restaurants et magasins. Rue du Bœuf, les boutiques de créateurs alternent avec des restaurants étoilés au guide Michelin. N’hésitez pas à vous perdre dans les ruelles pavées du quartier ! 

Les sites à voir absolument dans le Vieux-Lyon :

La Croix-Rousse

La Croix-Rousse © Marie Perrin / ONLYLYON Tourisme et Congrès

La deuxième colline lyonnaise présente au visiteur son allure étonnante, avec ses bâtiments étagés à flanc de colline. Depuis le 19ème siècle, la Croix-Rousse est « la colline qui travaille », par opposition à Fourvière, « la colline qui prie ». Quartier de la soierie lyonnaise, elle résonne au 19ème siècle du son des « Bistanclaques », surnom donné aux métiers à tisser par les Lyonnais.
30000 canuts (nom donné à Lyon aux ouvriers de la soie) faisaient alors vivre le quartier, érigeant Lyon en centre majeur du textile en Europe. Vous êtes invités à déambuler à la découverte de l’âme de ce quartier avec ses immeubles conçus spécialement pour abriter les métiers à tisser, entre traboules et escaliers. Les Pentes conservent une véritable vie de quartier et un esprit village qui rendent les habitants très fiers d’être croix-roussiens.
Passé et présent se mêlent, entre visites d’ateliers de soierie traditionnels et boutiques de jeunes créateurs qui perpétuent l’esprit des canuts. D’ailleurs, la Maison Hermès produit toujours ses fameux carrés aux alentours de Lyon !
Hier ouvrière, la Croix-Rousse est actuellement un quartier artiste où le street-art s’affiche dans les rues. Important lieu de Résistance pendant la Seconde guerre mondiale, il a conservé l’esprit rebelle des canuts !

Les sites à voir absolument sur la colline de la Croix-Rousse :

La Presqu’île 

L'Hôtel de Ville de Lyon

Le cœur de Lyon bat entre Rhône et Saône, au rythme des rues commerçantes et des artères égrenant les enseignes de luxe.
Plusieurs fois agrandie, la Presqu’île a connu une première étape d’urbanisation à la Renaissance. Promenez-vous rue Mercière pour en retrouver les traces et profiter de l’animation des soirées lyonnaises ! 
Profondément transformé au 19ème siècle, le quartier se parcourt de Bellecour, plus grande place piétonne d’Europe à la place des Terreaux bordée par l’Hôtel de Ville et le Musée des Beaux-arts. Les immeubles du 19ème siècle montrent opulence de la bourgeoisie lyonnaise… A la nuit tombée, fontaines et monuments emblématiques s’illuminent pour une redécouverte de Lyon en lumière.
Théâtres, lieux culturels et restaurants animent la Presqu’île en soirée, tandis qu’au sud, Lyon de demain s’édifie dans le quartier contemporain de la Confluence…

Les sites à voir absolument en Presqu’île :

L’Office de Tourisme propose quotidiennement des visites guidées en français et anglais à la découverte du site UNESCO ! Plus d’informations sur https://www.visiterlyon.com/. 
Vous pouvez également louer des audioguides (Français, anglais, italien, espagnol et allemand) pour découvrir Lyon à votre rythme. https://www.visiterlyon.com ou à l’Office de Tourisme place Bellecour (bâtiment avec les drapeaux).

Lyon City Card
Tout Lyon en une seule carte

Lyon City Card

Ce pass indispensable vous permet de profiter pleinement de votre séjour sur 1, 2, 3 ou 4 jours.

En savoir plus
Visiter Lyon
Réservez toutes vos

Visites guidées

Découvrez la ville autrement : croisières, excursions, tours gastronomiques, etc.

En savoir plus