Du 15 au 29 mars 2017, mon festival ciné chouchou revient au Zola !

 Archives | Date de dernière mise à jour : 07/03/2017

C’est parti pour 15 jours d’immersion totale dans la culture hispanique et latino... Et croyez-moi, cette édition est sérieusement prometteuse.

Elle marque, en effet, le grand retour des comédies, absentes depuis trop longtemps dans la programmation de ces Reflets... A noter plus précisément 'Carmina !', une comédie déjantée où se succèdent des situations toutes plus loufoques les unes que les autres, 'Citoyen d’honneur', comédie grinçante et véritable satire de la société, et 'Mi gran noche' d’Alex de la Iglesia.

Mais la star de ces 33èmes Reflets, c’est sans aucun doute le polar ! Et là, entre suspens et haute tension, nos nerfs sont mis à rude épreuve ! Petit tour d’horizon : 'La colère d’un homme patient', grand gagnant lors de la dernière cérémonie des Goya (l’équivalent de nos César en Espagne) signé Raúl Arévalo, a remporté le Goya du meilleur film, de la meilleure première oeuvre et du meilleur scénario original... Cet incontournable est donc logiquement programmé en soirée d’ouverture, histoire d’être direct dans l’ambiance !

'Toro' est également présenté cette année, avec l’un des derniers comédiens en vogue en Espagne : Mario Casa (qu'on retrouve aussi dans 'Mi gran noche'). A ne pas manquer : 'El hombre de las mil caras'. Un vrai film noir à la sauce espagnole avec un casting absolument redoutable...

Le polar andin entre en course avec 'La luz en el cerno'. Entre croyances ancestrales et tensions sociales, nos héros vont devoir démêler l’enquête... A voir aussi 'El soñador' d’Adrián Saba, qui s’affirme comme l’un des fers de lance du nouveau cinéma péruvien.

Enfin, mon coup de coeur va, de toute évidence, à 'Neruda', avec le séduisant Gael García Bernal. Cette oeuvre sur l’univers du poète est étonnante car très loin des biopics traditionnels.

Pour finir, je vous dis juste deux mots sur le 'Off' de cette édition et ses temps forts : un atelier de sérigraphie pour réaliser son propre thaumatrope et une expo photos ' Yo soy Fidel' de Franck Boutonnet, qui a suivi le convoi funéraire de Castro, depuis Camaguey jusqu’à Santiago de Cuba.

Laetitia

Laetitia est un vrai rayon de soleil. Autant vous dire que quand on travaille à ses côtés, aucun risque de s’ennuyer ! Qu’elle fredonne ou qu’elle râle, elle n’est pas la dernière pour pousser la chansonnette, avec des chansons qui vous restent dans la tête toute la journée. Sinon, ce n’est pas drôle !

Lyon City Card
Tout Lyon en une seule carte

Lyon City Card

Ce pass indispensable vous permet de profiter pleinement de votre séjour sur 1, 2, 3 ou 4 jours.

En savoir plus
Visiter Lyon
Réservez toutes vos

Visites guidées

Découvrez la ville autrement : croisières, excursions, tours gastronomiques, etc.

En savoir plus