Only Lyon - Tourisme et Congrès

Françoise Pignol
Les bugnes de la maison Pignol
© Claire Morel
© Claire Morel

Le secret de la bugne lyonnaise

Françoise Pignol, directrice générale de la maison Pignol

Après la galette, la saison de la bugne est lancée ! Une spécialité régionale qui se déguste avec beaucoup de sucre glace et sans modération...

Quelles sont les origines de la bugne ?

La bugne vient de Savoie, d’ailleurs bugne signifie beignet en savoyard… Au départ, elle a été cuisinée pour finir l’huile de friture accumulée avant carême, c’était aussi l’occasion de prendre des forces et de s’offrir une dernière gourmandise avant cette période d’abstinence. C’est pour cette raison qu’elle est dégustée pour mardi gras.

La bugne existe aussi dans d’autres régions, mais elle est appelée autrement, les provençaux ont leur oreillette et les bordelais leur merveille…

Quel est le secret de la bugne ?

C’est une pâte simple avec de la farine, des œufs, du beurre, de la levure, du sel, du sucre. Le secret, comme toujours, c’est de sélectionner de bons produits. La fleur d’oranger apporte aussi une saveur particulière. Enfin, il faut que la bugne soit bien cuite dans une huile fraiche et bien égouttée… Arrosée de sucre glace, c’est un délice !

Existe-t-il une particularité lyonnaise pour la bugne ?

Oui : la bugne lyonnaise est plate, avec beaucoup moins de levure que la bugne gonflée. Ici, nous faisons les deux, mais personnellement j’ai une préférence pour la bugne lyonnaise, plus croustillante.

Comment déguster la bugne ?

En restant dans la tradition ! Chez Pignol , nous ne proposons des bugnes que de fin janvier à mardi gras, après la galette… C’est ça aussi le secret de la bugne !

 

Ses coups de coeur lyonnais :

Où déguster une andouillette et une quenelle ?
Chez Daniel et Denise, à Saint-Jean ou  dans le 3ème , et chez Abel dans le quartier d’Ainay, les rois de la quenelle !

Où faire une balade romantique ?
Classiquement : descendre de Fourvière par les jardins du Rosaire jusqu’à St-Jean…

Où rencontrer des « vrais » Lyonnais ?
Aux Halles Paul Bocuse le dimanche matin !

Où acheter un souvenir lyonnais ?
Chez les soyeux, ou même chez Hermès, car il fabrique dans la région…
Et puis, chez nous pour l’alimentaire : pour le saucisson à cuire et la tarte ou brioche à la praline !

laisser votre commentaire

laisser votre commentaire

Tous les champs sont obligatoires

Réservation

Powered by Logo pilgo

Dans cet article

Map
gmap