Only Lyon - Tourisme et Congrès

David Fontaine
Le Transbordeur (crédit Brice Robert)
Concert au Transbordeur (crédit : Brice Robert)
Le Club Transbo (crédit Brice Robert)
© Brice Robert

Le « Transbo », du rock électrique à l’électronique

David Fontaine, directeur adjoint du Transbordeur en charge de la programmation

Rock, hip hop, électro, nouvelle variété française : la salle de concerts « rock électrique » historique des Lyonnais a diversifié sa programmation autour de toutes les musiques actuelles. 

Quelle est la programmation du Transbordeur ?

Le Transbordeur  a forgé son histoire autour de la scène rock, en diffusant des groupes comme New Order, Radiohead ou Daft Punk, avant d’élargir sa programmation à toutes les formes de musiques actuelles. Avec une jauge de 1800 personnes, nous diffusons aujourd’hui les groupes incontournables en tournée, la scène locale, quelques spectacles d’humour et une belle programmation électro.

Quels sont les rendez-vous incontournables de la salle ? 

Outre les concerts programmés dans le cadre des tournées, nous proposons plusieurs grands rendez-vous dans l’année : le festival de hip hop  l’Original autour de Pâques, notre programmation d’été de bals et de concerts en plein air et le salon Discover du mois de juin, scène ouverte aux professionnels et amateurs. Nous nous inscrivons aussi dans la programmation des grands événements lyonnais, comme les Nuits Sonores .

Que pensez-vous de l’offre lyonnaise en musiques actuelles ?

Elle est très riche, avec une vingtaine de salles très complémentaires, de l’électro au Sucre  au rock pointu au Sonic  en passant par le jazz au Périscope … A Lyon, nous avons su créer des échanges entre les lieux et proposer de grands rendez-vous. Il y a notamment une vraie dynamique autour de la musique électronique, avec une scène lyonnaise connue à l’international et des lieux de diffusion très ambitieux, dont le Transbordeur fait partie. Et le public suit : nous pouvons proposer une programmation de niche en électro, nous n’avons rien à envier à Paris et Berlin !

www.transbordeur.fr

  

Ses coups de cœurs lyonnais 

Où déguster une andouillette et une quenelle ?
Chez Tête de Canut sur le plateau de la Croix-Rousse, mais à emporter uniquement.

Où faire une balade romantique ?
Sur le belvédère Abbé Larue dans le 5e pour la vue imprenable sur la ville et le calme ! 

Où rencontrer des « vrais » Lyonnais ?
A la buvette Saint-Antoine après le marché du dimanche matin 

Où faire la fête ? 
Au Monkey Club pour boire un excellent cocktail, au Sonic pour le rock exigeant et au Sucre pour un « all-night-long » !

voir tous les commentaires

voir tous les commentaires

Tous les champs sont obligatoires

Réservation

Powered by Logo pilgo

Dans cet article

Map
gmap