Only Lyon - Tourisme et Congrès

Le musée au coeur du quartier gallo-romain © Musée gallo-romain
Les collections © Musée gallo-romain
Les collections 2 © Musée gallo-romain
© © Musée gallo-romain
© © Musée gallo-romain

Voyage dans le Lugdunum antique

Hugues Savay-Guerraz, conservateur du musée gallo-romain de Lyon Fourvière

Entre le théâtre et l’odéon de Fourvière, le musée gallo-romain retrace l’histoire antique de Lyon à travers des pièces représentatives d’une époque pleine de surprises.

Quelle est la particularité du musée ?

Le musée est très original de par son emplacement et son architecture. Il a été construit en 1975 au cœur de deux sites gallo-romains, le théâtre et l’odéon, avec une architecture très atypique : le bâtiment est quasiment invisible de l’extérieur. A l’intérieur, l’architecture met bien en avant la scénographie et les pièces. La collection présente tous les aspects de la vie antique : la ville, l’armée, la religion, le commerce, la vie quotidienne et les rites funéraires.

Quelles sont les pièces incontournables de la collection ? 

Le musée regroupe près de 5 siècles de découvertes archéologiques, depuis le début du 16ème siècle. Parmi les pièces incontournables, on retrouve par exemple la table claudienne – une plaque portant le discours de l’empereur Claude - et un calendrier sur bronze en langue gauloise. La mosaïque présentant la course de char et la statue de Neptune en bronze sont aussi très impressionnantes. Enfin, il ne faut pas manquer notre maquette projetée présentant l’évolution de la ville, une excellente introduction à la visite du musée. 

Qu’apprend-on sur l’époque gallo-romaine à Lyon ? 

D’abord, on découvre que Lyon était une ville extrêmement importante, avec de nombreux sièges d’administrations. Ce qui étonne nos visiteurs, c’est aussi de constater l’organisation très moderne et le degré de confort de vie. Le système des égouts a peu évolué depuis l’époque ! Et puis, les loisirs faisaient déjà partie du quotidien : les thermes dans la ville pour se baigner, les spectacles de théâtre ou de musique… D’ailleurs, l’utilisation du théâtre pour les Nuits de Fourvière est le même qu’à l’époque !

Quelles animations proposez-vous dans le musée ?

Outre les visites, nous proposons de nombreuses animations pour les enfants : fabrique d’objets, visites thématiques… Nous organisons aussi quatre rendez-vous festifs durant l’année : la nuit des musées en mai, la journée nationale de l’archéologie en juin, les journées européennes du patrimoine en septembre et la fête de la science en novembre.

www.museegalloromain.grandlyon.com

Ses coups de cœur lyonnais :

Où déguster une andouillette et une quenelle ?
Au Jura rue Tupin !

Où rencontrer des « vrais » Lyonnais ?
Au sein de l’association la Renaissance du Vieux-Lyon, qui se bat pour la sauvegarde du patrimoine depuis l’après-guerre. 

Où faire la fête ?
Le 15 novembre au musée, pour la fête des sciences. 

Où faire une balade romantique ?
Dans les Jardins du Rosaire sous Fourvière ou plus bas au Jardin des Curiosités .

Où acheter un souvenir lyonnais ?
A la charcuterie Bonnard rue Grenette pour un souvenir gourmand et à la boutique du Musée des Tissus pour un carré de soie

voir tous les commentaires

voir tous les commentaires

Tous les champs sont obligatoires

Réservation

Powered by Logo pilgo

Dans cet article

Map
gmap