Only Lyon - Tourisme et Congrès

Dominique Hervieu, Directrice de la Maison de la Danse
La Biennale de la Danse
Maison de la Danse
La Biennale de la Danse ©

Lyon est la Mecque de la Danse

Dominique Hervieu, directrice de la Maison de la Danse

Le but de la Maison de la Danse est de faire cohabiter le populaire et l'exigence artistique

Pouvez-vous nous en dire un peu sur l'histoire de la Maison de la Danse ?

A la base, le bâtiment s'appelait le Théâtre du 8e, dans le huitième arrondissement de Lyon, sur la Place des Bachuts. A sa création en 1968, la salle est entièrement dédiée au théâtre et a vu des grands noms comme Marcel Maréchal ou Jérôme Savary.
Puis la danse s'est développée dans la ville, et à cause de cet engouement rassemblant un public toujours plus large, on a décidé de dédier la salle entièrement à la danse au début des années 90.
Architecturalement, le lieu ressemble à grosse soucoupe volante, avec ses formes arrondies. Pourtant, cette structure s'adapte très facilement à la pratique de la danse. La Grande Salle permet d'accueillir près de 1200 spectateurs et ceux-ci ont un rapport très proche aux danseurs.
Nous accueillons environ 150 000 spectateurs par an, ce qui représente le plus grand nombre d'entrées en Rhône-Alpes.

Que dire de la programmation ?

La programmation est très liée à la danse mais à tous les styles de danse. Nous voyons 400 spectacles par an dans le monde entier avec mon collaborateur et sélectionnons les 40 meilleurs !
La Maison de la Danse est véritablement une maison de l'art du mouvement, autant dans sa virtuosité que son côté spectaculaire. Cet art convient à tout le monde car il s'exprime par le corps et sans texte, ce qui le rend extrêmement universel.
On se rend compte que la danse fédère et qu'elle est un véritable art populaire.
Au final, nous formons un pont avec la Biennale de la Danse de Lyon . Les deux institutions se complètent et s'enrichissent mutuellement.
Enfin, j'ai développé l'idée de la Maison Nomade, où des danseurs montrent leur spectacle à la Maison de la Danse et le proposent le lendemain dans des lieux insolites tels que le Musée des Beaux-Arts ou le Musée des Tissus . C'est une façon de voir comment la danse peut s'infiltrer dans des lieux atypiques.

Que représente la danse à Lyon ?

En France, c'est la ville qui a la plus importante identité culturelle liée à la danse. Nous avons le Ballet de l'Opéra de Lyon, avec 27 danseurs, proposant ses propres créations. Il y a le Centre Chorégraphique National de Rillieux-la-Pape, le Centre National de la Danse ou même le Centre Chorégraphik Pôle Pik de Bron qui se concentre sur le hip-hop.
Au niveau des formations, nous avons le prestigieux Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse . La pratique demande surtout patience, générosité et rigueur.
Lyon est la Mecque de la Danse, comme le disent nos amis étrangers. Souvent, pour eux, venir danser à Lyon est une réelle marque de qualité ; ils sont très satisfaits de l'accueil qui leur est fait.
Le but de la Maison de la Danse est ainsi de faire cohabiter le populaire et l'exigence artistique.

www.maisondeladanse.com

laisser votre commentaire

laisser votre commentaire

Tous les champs sont obligatoires

Réservation

Powered by Logo pilgo

Map
gmap

Dans cet article