Only Lyon - Tourisme et Congrès

Gérard Vidon
Devanture du Hot Club
Salle du Hot Club

Lyon vibre au rythme du jazz

Gérard Vidon, président du Hot Club

Lieu associatif depuis 1948, le Hot Club a connu les débuts du jazz et vu passer tous les grands du jazz (Duke Ellington est président d’honneur). Toujours animé par un esprit pionnier, c’est aujourd’hui l’endroit idéal pour découvrir les talents de demain, dans une ambiance chaleureuse et décontractée…

En quoi le Hot Club est-il un lieu emblématique du jazz à Lyon ? 

Il représente le berceau du jazz en Rhône-Alpes, peu après l’arrivée de cette musique en France. Les musiciens sont venus s’installer ici car Paris était occupée. Aidés par une poignée d’artistes des Beaux-Arts (Roger Planchon, Jean Vilar, Raoul Bruckert, Jean Janoir), ils ont créé cette association et ont commencé à tourner dans des caves lyonnaises. Le Hot Club a vu passer les Vian, Cocteau et Greco… Il a déménagé plusieurs fois mais l’esprit de l’association est resté le même : encourager la création et diffuser toutes les formes de jazz.

Quelle est la particularité du lieu ?

C’est un lieu de passionnés, géré par une dizaine de bénévoles, et animé d’un esprit de création. Nous travaillons avec plus de 400 musiciens qui viennent répéter ici et donnent des concerts. Nous avons une à deux têtes d’affiche par mois, le reste du temps c’est un véritable laboratoire de musiciens qui viennent s’épanouir ici. Et ça leur réussit : le lieu a vu naître de grands jazzmen comme Michel Petrucciani, Louis Sclavis, Dominique Di Piazza, Lionel Martin, Franck Avitabile ou Gaël Horellou ! Cet esprit pionnier et associatif se retrouve dans l’ambiance chaleureuse du lieu, et l’échange entre la scène et le public.

Quelle est sa programmation ?

Nous programmons des concerts cinq fois par semaine , issus de tous les courants du jazz ! Du swing à l’électro en passant par le New Orléans, le blues, le manouche, le free et l’actuel. Et de temps en temps, nous avons des visites exceptionnelles : le Hot Club a tout de même reçu Chet Baker, Dizzy Gillespie, Louis Armstrong, Thelonious Monk, Miles Davis et Art Blakey and the Messengers !

Lyon est-elle une ville de jazz ? 

Oui ! Avec tous les musiciens issus des conservatoires alentours, nous avons un énorme vivier de talents et de beaux lieux de diffusion :  le Périscope , la Clef de Voûte , l’ARFI , le Saint-Georges. La région compte aussi des festivals incontournables à Vienne, Vaulx-en-Velin, Grenoble ou Rive-de-Gier… D’ailleurs, les directeurs de ces festivals sont presque tous passés par le Hot Club !

www.hotclubdelyon.org

Ses coups de cœur lyonnais :

Où déguster une andouillette et une quenelle ?
Chez Hugon , le meilleur bouchon de Lyon à Hôtel de Ville, ou au Café Chenavard . 

Où faire une balade romantique ?
A Fourvière ou sur les berges de la Saône , et rue Lanterne bien sûr !

Où rencontrer des « vrais » Lyonnais ?
Dans notre association de « vétérans » lyonnais, les Vieux cons de Lyon !

Où faire la fête ?
A la Grotte de Saint-Loup à Caluire en face de l’Ile Barbe , dans un univers de moto extraordinaire, un lieu original où l’on peut manger, boire un verre, écouter des concerts ou danser.

Où acheter un souvenir lyonnais ?
Un carré de soie chez Canova , un Guignol, la marionnette fétiche des Lyonnais dans le Vieux-Lyon !

laisser votre commentaire

laisser votre commentaire

Tous les champs sont obligatoires

Réservation

Powered by Logo pilgo

Dans cet article